fbpx

Lee Sun Gyun, Victime d’un Système Défaillant

News

28 décembre 2023

Selon le média ‘Dispatch’ le 28 décembre KST, la Division des enquêtes sur les crimes liés aux drogues de la police métropolitaine d’Incheon a une fois de plus échoué dans son rôle d’institution chargée de l’application de la loi, cette fois-ci avec le défunt acteur Lee Sun Gyun, de la même manière que le musicien G-Dragon avait été « impliqué » dans la même affaire plus tôt cette année.

Malgré le décès choquant du célèbre acteur dans sa propre voiture le 27 décembre KST, la police d’Incheon maintient sa position selon laquelle « il n’y avait aucun problème dans le processus d’enquête ».

‘Dispatch’ n’est pas d’accord, affirmant plutôt que l’enquête était viciée dès le début. Voici un résumé du rapport de ‘Dispatch’.

Chronologie des Événements

  • Octobre de cette année : Alors qu’elle enquêtait sur une affaire de drogue illégale provenant d’un établissement pour adultes fréquenté par des élites sociales à Gangnam, la Division des enquêtes sur les crimes liés aux drogues de la police métropolitaine d’Incheon a découvert le nom d’une célébrité bien connue des Coréens.
  • 18 octobre : Sur la base des informations obtenues de ‘Kim’ (29 ans), le gérant de l’établissement de divertissement, la police d’Incheon a rédigé un rapport mentionnant Lee Sun Gyun :

    « À plusieurs reprises en 2023, Lee Sun Gyun a administré des drogues illégales, dont de la marijuana, au domicile de ‘Kim’ dans le district de Dongdaemun-gu, à Séoul. »

    « Sept personnes, dont ‘Kim’, ont administré la drogue illégale philopon dans un établissement de Gangnam le 20 juin 2023 vers 17 heures. »

  • Les médias ont rapporté cette affaire le 19 octobre 2023, seulement un jour après que la police ait terminé un rapport d’enquête de l’intérieur. Le Gyeonggi Shinmun a publié un rapport exclusif avec le titre « La star ‘L’ est interrogée en interne pour usage de drogue illégale ».

Lee Sun Gyun : Un Bouc Émissaire

‘Dispatch’ affirme que Lee Sun Gyun est devenu le bouc émissaire à la fois pour ‘Kim’, qui devait « vendre quelqu’un » pour obtenir la clémence, et la police d’Incheon, qui devait « se produire » pour les supérieurs. Le rapport de la police indique que ‘Kim’ avait déjà six condamnations antérieures liées à l’usage illégal de drogues.

Détails de l’Enquête et Réactions

  • 26 décembre : JTBC rapporte une déclaration obtenue de la police, indiquant : « Lee Sun Gyun prétendait avoir administré une substance en la sniffant avec une paille, mais il croyait que c’était un médicament pour dormir. »
  • ‘Dispatch’ conclut que Lee Sun Gyun a été victime d’un système défaillant, utilisé à des fins politiques et médiatiques, où les preuves n’ont pas été correctement évaluées, conduisant à des conséquences tragiques.

TOUTE LA K-POP À PORTÉE DE CLIC

Un condensé hebdo des 10 actus les plus importantes

Suivez-nous !

Les ✦ tendances kpop

À lire ✦ aussi