fbpx

La Corée du Sud vers la multiculturalité

News

30 octobre 2023

La Corée du Sud devrait franchir un cap significatif dans son évolution démographique en dépassant le seuil de 5% de sa population composée d’étrangers l’année prochaine, ce qui la qualifierait comme une « nation multiraciale et multiculturelle » selon la définition de l’OCDE. Cette transition s’opère de manière plus rapide que dans d’autres pays, notamment le Japon, qui a ouvert ses portes aux travailleurs étrangers avant la Corée du Sud.

Une augmentation rapide de la population étrangère

Selon les chiffres du ministère de la Justice et du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité en date d’octobre 2027, le nombre total d’étrangers vivant en Corée à la fin du mois de septembre s’élevait à 2,514 millions, représentant 4,89% de la population totale de 51,37 millions d’habitants. Cette proportion comprend 1,957 million de résidents à long terme munis de visas, ainsi que 557 000 résidents à court terme, séjournant moins de 90 jours.

Les facteurs à l’origine de cette croissance

La part des étrangers en Corée avait chuté à 3,79% en 2021 en raison de la pandémie de COVID-19. Cependant, elle a connu une hausse pour atteindre 4,37% l’année dernière. Cette année, elle s’approche des 5%, en grande partie en raison de l’augmentation du nombre de travailleurs étrangers entrant dans le pays grâce au système de permis de travail. Les experts estiment que cette tendance à la hausse devrait se maintenir compte tenu de la faible natalité et du vieillissement de la population en Corée.

Les implications d’une société multiculturelle

Atteindre le seuil de 5% de population étrangère défini par l’OCDE pour caractériser une société multiculturelle signifie que les résidents rencontreront des étrangers ou des personnes d’origines culturelles étrangères à tout moment et en tout lieu, que ce soit à l’école, au travail ou dans la rue. La Corée du Sud est le premier pays en Asie à atteindre ce stade, bien avant le Japon, qui a commencé à accueillir des travailleurs étrangers en 1989.

Les défis et opportunités à venir

Avec un taux de natalité en chute libre et une population qui vieillit rapidement, le flux d’entrée de travailleurs étrangers en Corée est appelé à s’accélérer. Cela soulève des défis en matière d’intégration, de coexistence et d’acceptation des différentes cultures et communautés dans la société coréenne. Il est essentiel de trouver des moyens de garantir une transition en douceur vers une nation véritablement multiraciale et multiculturelle, tout en évitant les écueils de tensions sociales et culturelles qui ont affecté d’autres pays ayant accueilli des travailleurs étrangers.

TOUTE LA K-POP À PORTÉE DE CLIC

Un condensé hebdo des 10 actus les plus importantes

Suivez-nous !

Les ✦ tendances kpop

À lire ✦ aussi