Fermeture d’un Tiers des Crèches en Corée d’ici 2028

News

1 février 2024

Un rapport récent suscite des inquiétudes quant à l’avenir des crèches et des maternelles en Corée du Sud, indiquant que la baisse rapide du taux de natalité pourrait entraîner la fermeture d’environ un tiers de ces institutions d’ici 2028. Les conclusions, basées sur les données du Korea Institute of Child Care and Education, mettent en lumière une diminution significative du nombre de garderies et de maternelles à travers le pays.

Diminution des Crèches et des Maternelles

Entre 2018 et 2022, le nombre total de crèches a connu une chute notable de 21,1%, passant de 39 171 à 30 923. Les maternelles ont également enregistré une baisse de 5,1%, passant de 9 021 à 8 562 au cours de la même période. Cette baisse est principalement attribuée à la diminution du nombre d’enfants en bas âge (nouveau-nés à cinq ans) dans le pays, une tendance qui devrait s’aggraver.

corée du sud

Projections pour l’Avenir

Les estimations de Statistics Korea prévoient une poursuite de la baisse du taux de natalité, avec une prévision de seulement 0,72 bébés par femme en 2023. De plus, le nombre d’enfants de moins d’un an devrait passer en dessous de 200 000 d’ici 2026. L’inscription dans les crèches a également connu une baisse significative, passant de plus de 1,41 million en 2018 à 1,09 million en 2022. L’inscription en maternelle a chuté de 18,2%, passant de 675 998 à 552 812 pendant la même période.

Impact Potentiel sur les Crèches

En regardant vers l’avenir, le rapport prévoit une forte réduction du nombre de crèches et de maternelles d’ici 2028, entraînant potentiellement la fermeture d’environ 12 416 institutions, soit 31,8% du total. Les grandes villes comme Busan, Seoul, Daegu, et Incheon devraient être particulièrement touchées, avec des baisses projetées allant de 34% à 39,4%.

corée du sud

Défis et Solutions Proposées

Si la tendance persiste, le rapport met en garde contre d’éventuelles pénuries d’infrastructures de garde d’enfants, en particulier dans les régions moins peuplées, posant des défis pour fournir une garde d’enfants suffisante dans les zones rurales. Pour y remédier, le rapport suggère de soutenir les services de garde d’enfants, notamment dans les zones à population déclinante. Les mesures proposées comprennent une aide financière pour les institutions en danger de fermeture, la désignation de centres de garde d’enfants essentiels dans les zones vulnérables, et la réaffectation d’espaces vacants tels que les écoles et les centres communautaires à des fins de garde d’enfants. Le déploiement de professionnels de la petite enfance dans ces zones est également recommandé pour renforcer les services.

En conclusion, la baisse du taux de natalité en Corée du Sud soulève d’importantes préoccupations quant à l’avenir des infrastructures de garde d’enfants, nécessitant des mesures proactives pour garantir des services adéquats, en particulier dans les régions confrontées à un déclin démographique.

TOUTE LA K-POP À PORTÉE DE CLIC

Un condensé hebdo des 10 actus les plus importantes

Suivez-nous !

Les ✦ tendances kpop

À lire ✦ aussi